On ne badine pas avec l'amour

| |

On ne badine avec rien d'ailleurs Madame Bunny.
J'écoute Bashung chanter Résidents de la République.
Un jour je t'aimerai moins jusqu'au jour où je ne t'aimerai plus.
Hier on se regardait à peine. Peine peine peine...
Chais pas pas pas pas pas. Chais pas ou je suis chais pas qui je suis. Chais pas où je vais.
Ca c'est pas nouveau ma poule. Tu n'as jamais su où tu allais. Tu avances toujours à cloche pied comme sur une marelle en direction du Paradis sauf que parfois (souvent) tu tombes en enfer parce que y'a pas à dire celui ci est drôlement plus tentant.
Et puis l'inévitable clairière amie.
Ma clairière à moi est à Bourg-en-Bresse. Il ne s'y passe rien à Bourg, ça doit être ça qui est bien. La pluie et la rosée.
Guidée par une étoile.
Je ne devrais pas écouter Bashung de bon matin.
Il faut que je sorte le chien.
Je suis toute décousue.
On ne badine pas avec l'amour.
Non ?

Photo Hana Jakrlova

3 murmures:

anne des ocreries a dit…

Seulement quand on est sûr(e) de lui - juges toi même de la rareté de la chose....
Bonne idée, sortir le chien.
Garder Bashung pour le brunch-time, peut-être ?

cath a dit…

non comme tu dis...on ne badine pas avec l'amour...le jour où je t'aimerai moins arrive parfois si vite! mais pourquoi? Je vais aller dormir sans bashung et sans amour et sans haine mon coeur a tant de peine...bon week end ma poule!Bienvenue au Paradis de l'Enfer

Trub a dit…

le chien a trouvé un oiseau et moi un livre...
Cath : et si tu te remettais à fumer un peu... sourire matinal, j'enmène Eve avec moi tout à l'heure, tu veux nous rejoindre ? Bourg c'est moins loin que Lyon.

Enregistrer un commentaire