Une femme est le plus authentique...

| |
... quand elle ressemble à ce qu'elle a rêvé d'être. Pedro Almodovar (Tout sur ma mère).
Et quand on a rêvé que d'une chose : réussir sa vie amoureuse et familiale et qu'au bout du compte on s'est planté sur toute la ligne.
Et quand on est arrivé à être tout le contraire de ces fameux rêves. Une femme libre, indépendante, engagée, militante, j'en passe et des meilleurs et que la seule chose dont on rêve encore et encore c'est d'avoir quelqu'un près de soit pour vivre tout ça. Pas à n'importe quel prix bien sûr mais quand même.
L'ours m'a poussé dans ce sens, je le lui reconnais.
Lulu m'admire mais n'empiète pas sur mon jardin pas du tout secret.
Mon père continue malgré l'âge et la maladie son action associative.
Ma mère ? Ma mère soigne son look pour que tout le monde lui dise qu'elle est belle et ne fait pas son âge. Je tente de ne pas lui ressembler tout en essayant de la suivre dans cette voie qui me semble pourtant si superficielle. Trois journées avec elle et j'ai failli la sortir de la voiture hier tant l'entendre crier chaque fois qu'elle croit que je vais rentrer dans une voiture m'horripile. Je ne parle pas de sa façon de me dire que ma robe remonte et qu'il faut que je rentre le ventre. Pourquoi continue-t-elle indéfiniment à me traiter comme une petite fille, elle qui n'a jamais osé claquer la porte d'une vie qui l'étouffait et continue à le faire ?
Famille je t'aime, famille je te hais.
Hommes je vous aime, hommes je vous hais.
Rien n'est simple, tout se complique.
Et ça sera comme ça jusqu'au bout, il faut que je me fasse une raison.
Quand à l'authentisme ? Est ce que existe vraiment au fait ?

1 murmures:

Bérénice a dit…

Secrets de famille, rapport parents-enfants... ces films d'Almodovar où chacun se retrouve un peu quelque part... je les adore !!

Enregistrer un commentaire