Nathalie Wood

| |



Il faudrait qu'tu comprennes, j'suis la seule à comprendre
Il faudrait que tu prennes tout c'qui est bon à prendre
Et quand là on t'assomme, tu cries " tout m'abandonne "
On y échappe pas, personne même pas moi

Personne n'échappe à personne, surtout quand ce personne est soi même.
M'est revenue la phrase "il n'y a pas de mots d'amour, il n'y a que des preuves d'amour".
Aucun rapport avec Nathalie Wood mais vu que cette chanson tourne en boucle dans ma tête depuis le début de semaine. Il faudrait qu'tu comprennes. Comprendras tu un jour ?

Et quand des fois t'es heureuse
Alors tu veux tout gâcher, tout détruire, tout tuer
Juste histoire de prouver qu'la vie est vraiment affreuse



1 murmures:

Bérénice a dit…

Encore un destin tragique ! C'est bien de lui rendre hommage, Bunny !

Enregistrer un commentaire