Comme tout ce qui compte dans la vie, un beau voyage est une oeuvre d'art *

| |
Il m'a dit "mon chéri on va voyager".

Dont acte.
J'ai même presque oublié ma peur de l'avion.
Je me suis endormie sur son épaule au retour, on n'avait même pas décollé.
Il faut dire qu'on a marché.
Quatre jours pour découvrir Venise, c'est somptueux.
On a marché, découvert, admiré, regardé, les yeux grands ouverts devant tant de beauté.
J'ai mis dans un coin de ma tête le résultat des régionales chez eux et je me suis concentrée sur l'harmonie.
Pas un faux pas.
Pas un couac.
Rien.
J'ai ramené un sac à parapluie du Palazzo Grassi en guise de sac à souvenirs.
Tickets en tous genre.
Une boucle d'oreille, l'autre étant restée là bas.
Photos de palazzi, d'églises, de canaux, de palazzi, d'églises, de canaux...
Un morceau de verre rouge cassé trouvé dans un petit atelier de Murano.
Un dessous de verre du Danieli.
Le printemps de Vivaldi et Lucie juste à côté de nous.
Le hasard existe et c'est tant mieux.
Je ne sais pas si c'est le bonheur mais en tout ça ça y ressemble vraiment.

* André Suares

2 murmures:

anne des ocreries a dit…

Wow ! Mais c'est super dis donc !

nina a dit…

VIOLENCES+VOL :

Ceci est une tentative de gros scandale public bien gênant et qui limite étonnement les pressions qu'on peut subir, tant j'ai dû mal à trouver un avocat malgré mes efforts, afin de régler ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires, ce que je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables des renseignements : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat - difficile à trouver pour un simple citoyen mais on insiste - pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse, actes de violence et pressions à mon égard et plagiat, par une grosse pétasse, vulgaire et ridicule et qui passe à la télé, ” comme si de rien n'était ”, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

PS- Bien évidemment, s'il s'agit de calomnies, et qu'en plus on trouve désagréable de se faire insulter, il ne faut surtout pas hésiter à porter plainte en retour. BLOG ETC - nina

Enregistrer un commentaire