L'angoisse

| |
Samedi : j'angoisse
Dimanche : j'angoisse encore
Lundi : j'angoisse toujours
Le reste de mon corps va à peu près correctement.
Plutôt bien d'ailleurs.
Me reste uniquement ça.
L'angoisse.
J'ai lu quelque part que c'était l'expression d'un sentiment refoulé.
Je veux bien mais lequel.
Il y a tant de choses qui se bousculent dans ma tête en ce moment.
Extrêmement contradictoires d'ailleurs.
A tel point que je ne sais vraiment plus où j'en suis.
Ni qui je suis.
Ou presque.
Je cherche des mots.
Abandon
Agression
Déception
Impatience
Inquiétude
Un peu de tout ça sans doute.
A côté pourtant tant de choses positives.
L'article dans le journal, bien visible.
Des invitations.
Des projets.
Un ours qui n'est pas si mauvais que ça.
Du concret, du positif.
Alors quoi bordel ?
Pourquoi l'angoisse ?
Pourquoi la peur au ventre ?
Pas de mot, pas d'explication pour le moment.
Attendre et remplir le temps du mieux possible
Pour souffrir le moins possible.

Petit lien pour Cath : Lacan - La guérison.
Illustration Lynn Wipple
Musique : Camille - Ta douleur - Bien sûr.


5 murmures:

cathiminie a dit…

Freud a écrit "Inhibition. symptôme et angoisse" passionnant mais ardu, Lacan a consacré tout un séminaire sur l'angoisse...je m'y casse encore les neurones...olivenstein a écrit un livre qui s'appelle "le non dit des émotions" où il traite de l'angoisse...que d'écrits autour de cette angoisse qui n'a pas de mots pour se dire, mais qui fait couler beaucoup d'encre. Je te déconseille de lire ces ouvrages...enfin pas pour surmonter cette angoisse! Comme je l'ai lu et retranscrit il n'y a pas si longtemps "Freud rappelle qu'on ne guérit pas d'une névrose en lisant des ouvrages de psychanalyse. Pour illustrer son propos, il ajoute avec humour que personne n'a jamais été rassasié par la lecture d'un menu!L'expérience de la cure et l'épreuve du transfert sont nécessaires"...à bon entendeur, courage! et bisous!

Marcus a dit…

Je suis un grand angoissé, mais comme l'expérience m'a appris que ça ne changeait pas grand chose au final, alors, je fais appel à l'auto-dérision pour m'aider.

toutaubord a dit…

Souffrir par toi n'est pas souffrir
c'est comme mourir ou bien faire rire
c'est s'éloigner du monde des vivants...
Julien clerc (je ne sais pas si ma mèmoire est bonne pour l'extrait de sa chanson)
j'aime cette chanson. Bises

toutaubord a dit…

"Le coeur volcan" aussi juste pour verser quelques larmes

hypos a dit…

Ma puce, ce n'est pas moi qui vais hélas te remonter le moral .. Ce début de printemps est épouvantable .. Grosses bises.. On va tenir.

Enregistrer un commentaire