Les voyages en train

| |
Je crois que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train...

S'il n'y avait que les histoires d'amour. C'est la vie totale qui est un voyage en train. Je dis ça parce que ce soir quelqu'un m'a dit "il faut saisir les opportunités quand on te les offre, sinon tu loupes le train et après c'est trop tard".

De politique il s'agissait. Le polonais, assis à son bureau, les yeux mi-clos, le ventre en avant, me regardait. Je n'ai rien répondu. L'ai regardé en souriant à moitié. Comment lui expliquer que ma vie n'est qu'une suite de trains loupés ou attrapés à la va-vite.

J'ai même habité à côté d'une gare pendant deux ans. Je les regardais de mon balcon. C'est tout dire.

Et ce rêve, ce rêve récurrent depuis mon divorce. Je suis sur le quai de la gare. Mes enfants
dans le train. Ou bien le contraire. Et le train part. Et je cours derrière lui, affolé de les voir partir sans moi. Combien de fois ai-je réfléchi à la symbolique de ce train. Combien de fois.

Ca m'avait passé et paf ce soir voila donc le gros qui me re-balance cette histoire de train à la figure. Inconscient du drame intérieur que je suis en train de vivre...

Pour la petite histoire (la mienne donc) je me suis acheté une trottinette avant hier. J'ai déjà fait tout le tour du quartier avec, le chien courant à mes côté comme un malade. Ca fait du bien aux muscles, ça fatigue, ça dépense. J'ai sûrement un peu l'air ridicule mais je m'en contrefiche. Et puis louper une trottinette ça n'est pas si catastrophique que louper un train. Il faudra que je le lui explique un jour au polonais.


Photo : Leonard McCombe, Kim Novak in dining car of New York bound train
Published March 5, 1956

Musique : Grand Corps Malade - Les voyages en train

3 murmures:

l'auberge... a dit…

c'est toi qui décide de prendre ou de rester sur le quai
on est pas obligé de prendre tous les trains qu'on nous propose
tu as le tien et regarde
dans le tien il y a du monde
ton monde
tout l'or du monde...

l'homme au bois dormant a dit…

Houla les trotinettes ! C'est d'un traitre avec leurs toutes petites roues qui se plantent dans le moindre petit trou... Je me suis pris une fois une gamelle qui m'en a dégouté à tout jamais ! Mais autrement je trouvais ça très classe !

Trub a dit…

Michèle : il y a toi dans mon train ma douce. Vivement Pâques oui.
Dominique : faut regarder où on va non ? comme je ne suis pas une grand sportive, j'y vais vraiment doucement...

Enregistrer un commentaire