Mauvaise bête

| |
Il me l'avait pourtant dit qu'il fallait du temps pour qu'on s'apprivoise mais je n'ai pas voulu entendre, réclamant tout tout de suite. Et plus il rentrait dans sa coquille, et plus je l'agressait. Et plus je l'agressait, plus il paniquait à l'idée de déclencher ces crises de colère dont je suis coutumière. Quelque chose d'insupportable pour moi qui me transforme en furie. Eve a beau me dire que toute sa douceur ne lui amène rien de plus, je sais au fond de moi que je suis responsable de ce gâchis. Il me suffisait simplement d'attendre tranquillement, sereinement, qu'il vienne à moi et m'ouvre petit à petit ses portes. Non. Il a fallu que je casse parce que ce n'était pas comme ça que je voyais les choses. Plutôt que d'avoir tout de lui, j'ai préféré tout sacrifier. Tout ça parce qu'il y a au fond de moi une bête fauve qui ne pense qu'à griffer et à mordre.
J'ai essayé de le convaincre de m'emmener quand même avec lui à l'Opéra, il a refusé. Il n'en peut plus, il en a marre. Marre de moi. Marre de lui et de ce corps qu'il maltraite. Marre de nous qui n'avons pas su alors que nous avions tout pour savoir. J'ai assisté à une réunion comme une zombie, écoutant mes collègues parler du devenir de la Cité d'une oreille distraite. Le poète, de passage à Lyon, m'a invité à un concert mais j'ai refusé. Et là, je suis scotchée sur mon écran, attendant qu'il donne signe de vie, avant d'aller me coucher. Amoureuse, bête et triste... et jalouse pour couronner le tout.


6 murmures:

Marcus a dit…

Ah la jalousie, quelle drame !

Marcus a dit…

Oui bon je sais, c'est un peu court, mais je le pense vraiment.

toutaubord a dit…

Saleté de semaine, que va t'il donc rester au bout du compte? Ben on peut toujours aller lire ce qui se passer pour les autres. Aie! saleté de semaine !. Bises

hypos a dit…

Arrête de te faire du mal.
Au bout de tout ce temps je ne crois pas que tes demandes étaient déraisonnables et déplacées. Ce qui était déplacé, c'est que tu n'aies que des bribes.
Tu as du chagrin et tu souffres. C'est normal. Mais ne rajoute pas à ta peine une culpabilité inutile qui n'a pas lieu d'être.
bises

toutaubord a dit…

affaire close pour moi ce soir, histoire terminée et je suis bizarrement bien. Peut être demain ? Heureusement il y a les enfants.Bises

Sylvie a dit…

@marcus : oui bon hein ;-)
@thierry : mauvais temps chez toi aussi dis donc.
@marie-laure : je ne me sens pas coupable mais je me connais à force de me fréquenter tu sais. De toute façon cette histoire était difficile dès le départ, donc pas de raison qu'elle devienne simple du jour au lendemain...

Enregistrer un commentaire