Et le temps défile comme un train

| |


Et moi je suis à la fenêtre
Je suis si peu habile que demain
Le bonheur passera peut-être
Sans que je sache le reconnaître


1 murmures:

toutaubord a dit…

Quand on croise le bonheur on le reconnait. Savoir le saisir, ça c'est une autre affaire. Bises

Enregistrer un commentaire