Quoi qu'il arrive

| |
Je reprends le travail ce matin.
Cahin caha.
J'ai prévenu que je vivrai maintenant à mon rythme.
Je ne dirai rien pour nous.
Ca ne les regarde pas.
Surtout pas Thérèse.
Elle serait trop contente.
La vieille chouette.
A compter de ce jour je vais réapprendre à vivre.
Sans nous.
Sans moi.
A l'écoute de ce corps que je ne reconnais plus.
Ca serait quand même sympa qu'on fasse encore un bout de chemin ensemble.
Lui et moi.
N'est-ce pas mon corps ?

2 murmures:

cathiminie a dit…

oui ce serait bien! mais pense à lui faire plaisir à ce corps aussi!

Sylvie a dit…

oui Cath... et le tiens au fait :-) ???

Enregistrer un commentaire